Les citoyens les prennent-ils à cœur? Quelle est encore la part d'idéologie dans leur choix? Votent-ils vraiment en leur âme et conscience? Si on mettait d'un côté le programme des candidats, les grandes causes à défendre, et de l'autre les sondages, les reportages des médias, les opinions et ragots transportés sur le net et les réseaux sociaux, de quel côté la balance pencherait-elle? Le citoyen allemand et le citoyen français ont-ils la même approche face à ces décisions? Pourquoi se rejoignent-ils dans la montée du populisme?

Le professeur Adolf Kimmel, membre de notre association, nous présentera quelques points de vue sur les Présidentielles en France

26/04/2017, 19:00 Uhr - St. Ingbert, Kulturhaus Annastr. 30